Rechercher
  • Cabinet CHRYSALEAD

Fonds de solidarité pour les entreprises, indépendants, entrepreneurs : ça se précise...


Les changements


Depuis vendredi, un des critères d'éligibilité au fonds de solidarité a été modifié. En effet, au départ, il était envisagé de fournir cette aide aux entreprises qui ont fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public ou ont perdu plus de 70% de leur chiffre d’affaires en mars 2020 par rapport à mars 2019. Depuis vendredi, les critères ont été étendus entreprises dont le chiffre d'affaires baisse de plus de 50%. Le décret devrait sortir ses prochains jours et les entreprises dans cette situation pourront également se déclarer dans les mêmes conditions que les autres sur le site.


Comment solliciter le fonds de solidarité ?


Attention, même si vous êtes professionels, vous devez vous connecter à votre espace particulier (et non sur leur espace professionnel habituel) puis aller dans votre messagerie sécurisée. Sous "Ecrire", vous trouverez le motif de contact "Je demande l'aide aux entreprises fragilisées par l'épidémie Covid-19".


Les aides au niveau local


Dans le cas d'entreprises en grande difficulté, une aide de 2 000 € supplémentaires peut être sollicitée au près de la Région... Concernant la Martinique, la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) a annoncé cinq mesures d'accompagnement aux entreprises :


1. La mise en place d’un dispositif complémentaire d’aide aux entreprises en complément du dispositif étatique. Il répond à l’urgence des petites entreprises, de tous les secteurs d'activité, victimes de la crise en proposant une subvention visant à couvrir la perte de chiffre d'affaire (entre 10 et 30% de perte) et/ou de 1000 € par emploi maintenu.

2. Un prêt territorial Covid-19, prêt à taux 0 visant à couvrir jusqu'à 50% du Besoin en Fonds des très petites entreprises.

3. La contractualisation avec la BPI des prêts rebonds, destinés à faciliter le financement partiel du BFR et d'éventuels investissements. Un intérêt particulier sera porté aux activités relevant du secteur du tourisme (hébergement, restauration) au numérique et à la silver-économie.

4. L’assouplissement des règles de mises en œuvre des fonds européens notamment en termes de dépenses, de taux, de formalismes administratifs pour répondre aux exigences de la conjoncture. La Commission Européenne aurait sur ce point donné son accord.

5. L’exonération des droits d’octroi de mer sur les gels, les masques et les gants pour les professionnels de santé, et à tous les acteurs impliqués dans la guerre du Covid-19. Cette orientation prise après concertation avec les acteurs devrait prendre effet très rapidement. Nous attendons la validation de ces mesures à la prochaine assemblée plénière.



Dans cette situation inédite, dans solutions tentent d'être trouvées. Ce n'est pas évident d'attendre, ce n'est pas simple de voir l'impact financier de cette crise sanitaire et aucune aide ne sera parfaite. Gardez quand même espoir et n'hésitez pas à solliciter toutes les aides proposées par les organismes mobilisés tout en réfléchissant à la version #aftercovid19 de votre business.


Continuez de rêver, continuez d'explorer, continuez d'apprendre et prenez soin de vous,

Valérie



0 vue

0696 40 47 92

1 Allée des Campeches, Sainte-Luce 97228, Martinique

©2019 Cabinet Conseil CHRYSALEAD.